Prendre le temps de ralentir

Prendre le temps de ralentir

Je suis assise dans mon canapé avec un café au lait d’avoine, une mousse au spéculoos, un plaid, un cahier et des stylos, le tout, devant le replay de l’une de mes émissions de pâtisserie préférées. Je prends une bouchée de mousse, avec une gorgée de café et je laisse ce mélange gourmand m’envahir. Je prends le temps de savourer mon dessert, je ne le mange pas d’un coup. Je prends le temps de me poser, de ne rien faire, de regarder l’émission que j’aime et qui me fait voyager. Les tâches ménagères, les corvées, la To Do List peuvent attendre.

Le temps n’est pas terrible. Il fait gris et un peu froid. Pas assez froid pour justifier un blottissement sous un plaid mais qu’importe ! Aujourd’hui on brise toutes les règles. Le matin, j’avais mangé un kahvalti gourmand, puis je me suis rendormie dans le canapé, encore fatiguée de la veille. Je me suis levée une heure plus tard après cette sieste régénératrice. Le canapé est mortel contre la somnolence, surtout en pleine digestion !

Je ne m’accorde pas souvent des moments de calme comme celui-ci. Pourtant, ces petits instants suspendus dans le temps sont importants pour recharger les batteries. C’est essentiel de prendre le temps de ralentir, de déconnecter du quotidien pour se reconnecter à soi. La vie n’attend pas. Elle file à toute vitesse et parfois elle nous entraîne dans son tourbillon infernal.

Prendre le temps de ralentir

Ce moment, c’était en juin, il y a plus d’un an. J’ai ressenti un tel bien être que je me suis promis de renouveler régulièrement ce rendez-vous avec moi-même. C’est devenu un petit rituel. Je ne le fais pas souvent à mon goût mais j’essaye de me dégager du temps. Une matinée pour soi de temps en temps ce n’est pas du luxe, c’est une nécessité. Si j’étais bonne élève, je le ferais une fois par mois. Pour l’instant c’est vraiment occasionnel mais j’y travaille.

On dit tous toujours qu’on a pas le temps, mais si vous ne prenez pas le temps pour vous, qui le fera à votre place ? Il est important de s’accorder un peu de calme et de sérénité. Un moment à soi, un vrai. Faites l’exercice. Planifiez-vous un moment privilégié. Faites quelque chose qui vous fait plaisir. Ça doit être un moment à vous, pas avec votre conjoint, ni vos enfants. C’est vous qui faites quelque chose qui vous fait vraiment plaisir, qui vous repose, qui vous fait ralentir, qui vous fait déconnecter. Et quand on se sent bien avec soi-même, on ne peut qu’être ensuite bien avec les autres.

Je vous souhaite une belle journée.  🙂

 

Crédit photos : Pixabay

2 commentaires

  1. Belle journée à toi aussi!
    Il faut toujours prendre le temps de se faire des pauses bien être, sinon on devient zinzin^^
    Joli article 🙂

Laisser un commentaire