Logo Ca me rend Food

Tout savoir sur la rééducation abdominale après accouchement

Rééducation abdominale après accouchement : ce qu'il faut faire

Après l’accouchement vient la période postnatale où la femme doit retrouver sa forme normale. Cela concerne notamment le fait que le ventre doit redevenir plat. Pour y arriver, la femme doit faire une rééducation abdominale postnatale. Cependant, beaucoup de personnes se questionnent sur les raisons réelles qui poussent à la rééducation abdominale après accouchement. De plus, lorsque vous désirez perdre du ventre après la naissance de votre bébé, il y a une période à laquelle vous devez entamer les exercices. Zoom dans cet article sur la rééducation abdominale après accouchement.

Pourquoi faire la rééducation abdominale après accouchement ?

La rééducation abdominale après accouchement est un ensemble d’exercices sportifs visant à tonifier les muscles abdominaux. En effet, ces muscles subissent des déformations durant la grossesse. Ils s’allongent sous le poids du ventre et perdent leur efficacité. Il est donc nécessaire de faire de la rééducation afin de les remuscler. Après accouchement, vos muscles abdominaux se relâchent et sont fatigués. Cela entraîne différents problèmes comme :

  • Les douleurs des lombaires ;
  • Le mal de dos ;
  • La modification de la forme du ventre.

Faire une rééducation abdominale après accouchement permet donc de lutter contre ces différents problèmes de santé. Vous ne ressentirez pas de douleurs dans le dos ou au niveau des lombaires. C’est également l’occasion de rendre à votre ventre sa forme initiale. En effet, les modifications qu’il subit pendant la grossesse font que le ventre n’est plus plat et devient mou. Par ailleurs, la rééducation abdominale après accouchement concerne également la cicatrisation des plaies de la césarienne. Elle peut aussi lutter contre les douleurs cicatricielles chez les femmes qui ont accouché par césarienne.

Quand commencer cette rééducation ?

Bien qu’elle soit importante, la rééducation abdominale après accouchement n’est pas nécessaire chez toutes les femmes. Lorsque vous effectuez une visite postnatale, votre médecin déterminera si vous en avez besoin ou non. Lorsque le médecin confirme que vous devez faire la rééducation abdominale, il devra vous prescrire des séances de kinésithérapie. En règle générale, vous devez suivre dix à vingt séances de kinésithérapie après un accouchement.

Pour faire la rééducation abdominale, il convient d’effectuer d’abord celle du périnée, si elle est nécessaire. En réalité, l’accouchement entraîne des instabilités au niveau de votre périnée. Si vous entamez la rééducation abdominale sans résoudre ce problème, vous pourriez faire face à une descente d’organes ou aux fuites urinaires. Dans le cas où la rééducation périnéale n’est pas obligatoire, vous pouvez commencer celle abdominale huit semaines maximum après l’accouchement.

Lorsque vous devez subir une rééducation périnéale, la date de commencement de la rééducation abdominale dépend de la période de fin de la première. Il est à noter que pour la rééducation abdominale après accouchement, l’assurance couvre 10 séances de kinésithérapie. Toutefois, cela n’est possible que si vous le faites dans un délai de six mois après avoir accouché.

Comment réussir la rééducation abdominale postnatale ?

Plusieurs exercices permettent de réussir la rééducation abdominale postnatale. Ces derniers doivent se faire rigoureusement et régulièrement. Les premiers exercices sportifs à pratiquer sont les abdominaux pour brûler les graisses abdominales. Cependant, les abdominaux qui consistent à rester allongé sur le dos et à soulever les jambes (abdominaux classiques) doivent être évités. Ces derniers peuvent impacter négativement les muscles du périnée, car ils accentuent la pression au niveau de l’abdomen.

Pour faire de la rééducation abdominale après accouchement grâce aux abdominaux, il faut opter pour ceux qui sont hypopressifs. Il s’agit des abdominaux qui permettent la contraction naturelle du périnée en facilitant la diminution de la pression intra-abdominale. Ce type d’abdominaux, généralement maîtrisé par les spécialistes, fait intervenir les muscles profonds de l’abdomen.

Outre les abdominaux, il y a des exercices de respiration, qui servent à contracter les muscles du ventre durant une inspiration et une expiration profondes. Le kinésithérapeute peut, durant la rééducation, vous faire des massages et vous demander d’effectuer des étirements. Certains se servent d’outils de renforcement des muscles. Après les séances avec le professionnel, vous devez faire des exercices à la maison pour avoir de meilleurs résultats.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories

Archive Ca me rend Food

Articles récents