Logo Ca me rend Food

Comment compter les jours pour ne pas tomber enceinte ?

Comment compter les jours pour ne pas tomber enceinte ?

Pour éviter les grossesses non désirées, il faut trouver une méthode très adéquate. Celle-ci peut consister à compter les jours afin d’éviter la grossesse. Toutefois, elle met en exergue un certain nombre de possibilités ou méthodes indispensables. Le respect de ces dernières permet d’aboutir à un résultat satisfaisant. Découvrons à travers cet article les moyens pour compter les jours dans le but de ne pas tomber enceinte.

Faire le calcul de la date hypothétique d’ovulation

La détermination de la date hypothétique d’ovulation est une étape très importante pour éviter de tomber enceinte. En effet, les durées d’un cycle féminin ainsi que les dates sont toutes moyennes. On comprend à cet effet que le cycle a une durée de 28 jours, et ce, à compter du jour où les règles sont apparues. Eu égard à cette durée, l’ovulation aura lieu dans la période approximative au 14e jour. Notons qu’on parle du 14e jour situé après la date des dernières règles d’une part et du 14e se trouvant avant les règles futures.

Chaque femme présente une durée de cycle qui n’est propre qu’à sa personne et à son bien-être. On parle donc d’une variabilité de la durée du cycle. Les cycles de 30 jours ou de 32 jours sont notés ici. Il faudra maîtriser la durée du cycle afin de faire une bonne détermination de la date d’ovulation. Dans le cas d’un cycle de 32 jours, l’ovulation se fera remarquer le 18e jour.

Procéder à une identification de la période de fertilité

Plusieurs moyens s’offrent à vous pour l’identification de la période de fertilité. Il s’agit de :

  • Procéder à la courbe de température ;
  • Être attentif à la glaire cervicale ;
  • Doser les hormones. 

Comment compter les jours pour ne pas tomber enceinte ?

D’abord, la méthode qui consiste à faire sa courbe de température est infaillible en ce qu’elle contribue à la vérification d’ovulation ou de la détermination de la période de fertilité. Elle consiste principalement à prendre la température chaque matin. Puis à reporter ladite température sur un graphisme afin de faire certaines remarques au fil du temps. Cependant, un problème de santé peut avoir une incidence sur la température. Ensuite, l’observation de la glaire cervicale consiste en une insertion des doigts dans le vagin. Enfin, la méthode qui consiste à doser les hormones prend en compte un dosage fait soit sur le sang, soit sur l’urine. Ceci, spécialement aux fins de déterminer une probable présence d’ovulation.

S’intéresser au calendrier menstruel

Le calendrier menstruel est un outil utile à toutes personnes ayant des difficultés dans le calcul du cycle menstruel. Il est connu comme un très bon outil, car il vous met en possession de tous les éléments ou informations essentielles. À l’instar des informations qu’il donne, nous avons le renseignement sur la date à laquelle les premières règles auront lieu. Notons que vous devez faire des calculs exacts. À cette information s’ajoute la détermination de la durée de votre cycle en raison de ce que chaque femme présente pour elle. Au regard de ces deux apports, il est évident que le calendrier menstruel est bénéfique.

En cas de cycle non constant dû peut-être à une hypersensibilité, d’autres solutions s’offrent à vous. Ainsi, noter le début des cycles sur une longue période, noter la fin et surtout les moments de la montée de température corporelle. En effet, écrire ces renseignements pendant plusieurs mois permet d’avoir une bonne idée sur votre cycle. Après avoir procédé ainsi, vous aurez une facilité à déterminer votre période de fertilité et tout ce qui va avec. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories

Archive Ca me rend Food

Articles récents