Trophée Julien Chopin, la finale

Trophée Julien Chopin, la finale

Si vous n’avez pas suivi les deux premiers épisodes, je vous invite à lire mon 1er article ici et et mon 2ème article ici. C’est fait ? Bon, continuons alors !

Je pourrais résumer ce weekend de finale en disant : Accueil royal et rencontres formidables ! Nous sommes repartis avec des souvenirs plein la tête et avec une forte envie de retourner en Champagne dès que possible ! Nous avons été accueillis dès le vendredi soir, dans une magnifique chambre d’hôte. S’en est suivi un repas gourmand avec toute l’équipe Chopin et Katia et son époux. Nous avons dégusté différents champagnes et beaucoup rigolé avec la très dynamique et cordiale équipe de la maison Chopin.

Le samedi matin, après un copieux petit déjeuner, nous sommes allés visiter une maison de Champagne ou j’ai appris plein de choses sur sa fabrication. Saviez-vous que sous la ville d’Épernay, on trouve 110 km de caves ?!!!

20160731_084616

Après cette leçon accélérée, nous avons rejoint le reste de l’équipe pour prendre des forces avant le début des festivités. J’avoue que je n’ai pas beaucoup mangé car je commençais à avoir l’estomac noué.

Vers 14h30 nous avons commencé à nous diriger vers la salle des fêtes de Monthélon afin de prendre place sur nos postes de travail. Nous avons eu de la chance, il a fait très beau, du coup l’épreuve a pu se dérouler en extérieur, sur le parvis de la salle. Les différents exposants du marché des saveurs étaient déjà là et deux plans de travail avaient été aménagés pour nous.

20160730_141429

Gérald Richard, chef cuisinier chez Zodio et membre du jury, est venu nous apporter notre matériel, et l’équipe Chopin nous a amené des cagettes en bois qui contenaient tous nos ingrédients. Je vérifie que j’ai tout ce qu’il me faut. Je commence à sortir le matériel dont j’ai besoin. Tout est prêt pour l’épreuve, il ne manque rien.

La place commence à se remplir de personnes venues assister à l’événement. Le jury vient nous voir pour se présenter et noter les intitulés de nos recettes. Le top départ ne va pas tarder à être donné. J’ai un gros sourire mais le stress monte d’un cran. Je sens mon cœur battre très fort et je papote avec Katia pour me détendre. Elle est zen et elle me rassure.

13882563_586968774814872_2494892161365306346_n

Monsieur Chopin lance le chrono, c’est parti pour une heure et demie d’épreuve. Je respire pour me détendre, j’ai largement le temps de préparer mon plat dans le temps imparti, mais le stress ne descend pas pour autant. Pendant toute la durée de l’épreuve, les gens viennent vers nous pour nous poser des questions et discuter. J’ai adoré ce moment d’échange. J’en profite pour remercier toutes les personnes qui se sont déplacées pour nous voir, c’était génial.

Au fur et à mesure que l’épreuve avance, je me détends un peu. Tout se passe très bien. Je nettoie régulièrement mon plan de travail pour ne pas me faire submerger et surtout car la propreté de ce dernier faisait partie des critères de notation ! Les membres du jury passent nous voir pour nous poser des questions et pour nous donner leurs astuces pour bien réussir nos cuissons et nos préparations, un vrai moment de pédagogie que j’ai beaucoup apprécié.

Monsieur Chopin annonce qu’il ne reste plus que 30 minutes avant la fin de l’épreuve. Petit pic de stress ! Je suis dans les temps mais il ne faut pas que je traîne, il me reste encore des choses à finir. Cette dernière demi-heure passe très vite, entre les cuissons minute à faire, les dernières finitions et le dressage.

Ah le dressage… je crois que c’était le point stress culminant de l’épreuve. Je commence à poser mes différentes préparations dans l’assiette et mes mains tremblent ! Tout le monde rigole, et j’en rigole aussi mais je ne contrôle plus mon stress.

20160730_162824

Ça y est, on arrive à la fin. Mon mari et les trois amis venus me voir sont là pour m’encourager. Je demande à mon chéri son avis sur la présentation de mon assiette, il valide et je file servir mon plat au jury.

 20160730_163403

Ça y est, c’est fait. Je respire un bon coup et la pression redescend. J’ai l’impression d’avoir couru un marathon. Je suis épuisée mais heureuse. Mon plan de travail ressemble à une scène de guerre. 😀

Pendant que le jury goûte nos deux plats, je profite d’un nouveau moment de partage avec les personnes venues nous voir. On a également dressé deux assiettes pour eux et ils ont donc pu goûter nos préparations. Entendre leurs compliments nous a fait beaucoup de bien. C’était déjà une victoire en soi de voir à quel point nos recettes ont plu aux gens.

20160730_163000

Je fais un petit saut dans la box de Katia pour goûter ses ris de veau, un délice pour les papilles ! Je n’en avais jamais mangé avant donc je la remercie de me les avoir fait découvrir. Son assiette était très joliment dressée, avec une cuisson parfaite des légumes.

13667912_586968771481539_9181575854105807893_o

Puis le jury arrive enfin pour annoncer le résultat. Avec Katia on décide de rester l’une à côté de l’autre dans la même box et on se serre les mains. Ils sont gentils, ils ne font pas durer le suspense. Quand j’entends mon prénom, j’explose de joie à l’intérieur. Je crois que ça se voit à mon sourire, je suis ravie.

DSC_0101

Et à partir de ce moment, j’ai été dans une bulle d’euphorie pour le reste de l’après-midi. On a trinqué, j’ai répondu aux questions du journaliste de l’Union, on a fait des photos, et ma mâchoire est restée bloquée dans un grand sourire que même le plus puissant des botox n’aurait pu lisser lol.

La fête était loin d’être finie. Le soir, il y avait un cocktail dînatoire et la remise des prix. On a encore bu du champagne, mangé, dansé, discuté, bref, l’organisation a été au top jusqu’au bout.

Et le lendemain, la cerise sur le gâteau, l’article dans l’Union. Même si ce n’est pas grand chose, c’est un peu irréel pour moi de voir mon nom et ma tête dans un journal !

2016-07-31 11.49.54

Remerciements

Je tiens à adresser un grand merci à toute l’équipe de la maison Chopin pour leur si chaleureux accueil. Nous avons été accueillis et pris en charge comme des rois. Merci à vous pour votre bonne humeur et votre générosité. Un bravo tout particulier à Marion pour l’organisation de cet événement. Merci à Monsieur Chopin pour les bouteilles de Champagne et de Ratafia qu’on va déguster avec grand plaisir en repensant à ce charmant weekend.

Cadeaux (4)

Merci à Au Saumon Champenois qui m’a fourni un saumon d’une qualité exceptionnelle pour l’épreuve. Et leur générosité ne s’est pas arrêtée là puisque je suis repartie avec un assortiment de saumons fumés et frais.

Cadeaux (10)

Merci à Zôdio Reims pour le magnifique couteau éminceur qui nous a été offert. Avec ça, je vais pouvoir assurer en cuisine.

Cadeaux (6)

Merci à l’Excellence Fromagère pour le très gourmand panier de fromages que j’ai hâte de déguster.

Cadeaux (7)

Merci également aux différents jurys qui ont bien voulu participer à ce concours avec leurs conseils avisés et leur bienveillance.

13765689_634433430042279_6428050387409080189_o

Merci à Katia pour sa gentillesse, j’ai adoré faire cette épreuve avec elle. C’est le début d’une chouette amitié.

Trophée Chopin

Merci aux trois copains qui se sont déplacés pour me voir. Vous êtes les meilleurs.

Merci à toutes les personnes qui sont venues nous voir et qui nous ont si gentiment encouragées.

Merci à tous les exposants qui sont venus animer le marché des saveurs : Au saumon Champenois, Biscuithèque and Co, Conserverie Nicolas Appert, L’escargotière Champenoise, l’Excellence Fromagère.

Merci à toutes les personnes qui m’ont soutenue sur les différents réseaux sociaux, avec mention particulière pour ma cousine Guylène qui a été une groupie au top loool.

Et en dernier, mais pas des moindres, merci à mon chéri d’amour, mon goûteur officiel, dont le soutien a été très précieux et qui me pousse chaque jour à m’améliorer.

A tous mes amis blogueurs

Je ne peux que vous conseiller de vous inscrire au prochain Trophée Julien Chopin. J’ai vécu une expérience formidable et si vous avez la chance de faire partie des finalistes l’année prochaine, croyez-moi, vous ne le regretterez pas.

En ce qui nous concerne, on a hâte de revenir en Champagne pour revoir toutes ces belles personnes que nous avons rencontrées.

 

5 commentaires

  1. Félicitations Marwa ! J aurais aimé y assister….

  2. Pingback: Le blog fête ses 1 an – Ca me rend food

  3. Pingback: Saint Jacques, polenta et sauce au Ratafia pinot noir au sirop d'érable – Ca me rend food

Laisser un commentaire