Caramel au beurre salé

Caramel au beurre salé

Le caramel est l’une des préparations qui fait le plus peur en pâtisserie car on peut très facilement le rater. Je n’ai pas souvent osé en faire, car je me disais que c’était trop compliqué et par facilité j’en achetais du tout prêt dans le commerce. Puis le jour où j’ai voulu faire mon gâteau renversé aux mirabelles j’ai du me résoudre à faire mon propre caramel. On peut pas se prétendre blogueuse culinaire et avoir encore peur de réaliser ce classique de la pâtisserie ! Non mais oh ! Et au final, ce n’est franchement pas si compliqué que ça, si on respecte bien les différentes étapes. Je vous propose de vous livrer mes astuces afin que vous puissiez à votre tour réussir votre caramel.

Astuce n°1 – Utiliser une casserole à fond épais : Ce n’est pas obligatoire mais une casserole à fond épais permet de mieux diffuser la chaleur et évitera que le sucre brûle rapidement.

Astuce n°2 – Étaler le sucre en fine couche : Afin que votre sucre fonde d’une façon homogène, il faut l’étaler en fine couche dans la casserole. Si la couche est trop épaisse, le sucre qui se trouve au fond fondra plus vite et votre caramel ne sera pas à la même température partout. Il va brûler au fond et sera à peine fondu au dessus.

Astuce n°3 – Ne pas remuer le caramel : On aurait tendance à vouloir remuer le caramel avec une cuillère pour qu’il fonde plus vite ou de façon plus homogène, mais en réalité, un caramel doit fondre tout seul. Vous pouvez éventuellement balancer légèrement la casserole mais évitez surtout d’y mettre une cuillère.

Astuce n°3 – Restez devant votre casserole : C’est la règle n°1, on ne s’absente jamais une fois que la casserole est sur le feu. Au début c’est long, mais une fois que le sucre se met à fondre, il faut absolument être devant pour l’enlever du feu dès que le caramel est prêt. Sinon, vous êtes certains de vous retrouver avec un caramel brûlé au goût très amer.

Astuce n°4 – Pour un caramel au beurre salé, chauffez la crème auparavant afin qu’elle soit tiède. Ça évitera le choc thermique avec le caramel qui sera très chaud. Ainsi, vous aurez moins de grumeaux.

Si vous respectez toutes ces étapes, il n’y a pas de raison de ne pas réussir votre caramel. Mon préférez est bien évidemment le caramel au beurre salé. On peut l’utiliser en tartine, en coulis pour des desserts, en nappage pour des glaces, bref, les utilisations sont multiples.

caramel-au-beurre-sale-7-large

Ingrédients

  • 80 gr de sucre
  • 40 gr de beurre demi-sel
  • 10 cl de crème entière liquide

Marche à suivre

  • Faites chauffer la crème entière sur feu doux, réservez.
  • Dans une casserole à fond épais, faites fondre le sucre à feu doux, sans le remuer.

caramel-au-beurre-sale-1-large

  • Lorsque le sucre a fondu et qu’il a pris une légère couleur ambrée, ajoutez la crème tiède mais faites très attention. Le liquide va bouillir et doubler de volume.

caramel-au-beurre-sale-2-large

  • Mélangez énergiquement avec une spatule.
  • Ajoutez enfin les morceaux de beurre et mélangez pour les incorporer. Elles vont faire baisser la température du caramel.
  • Évitez surtout de lécher votre cuillère, le caramel est brûlant, vous risquez de vous faire très mal !!! 

Vous pouvez réaliser une plus grande quantité de caramel et le conserver dans un pot.

 caramel-au-beurre-sale-3-large

4 commentaires

  1. Hahahah je me souviens bien de mes premiers caramels..brûlé 🙂 Un peu comme pour tout, il faut avoir le tour de main et c’est bon 🙂 Je pense que le fond de mes casseroles n’est pas assez épais car j’ai du mal à le faire plus doux.
    C’est tellement bon 🙂
    Et c’est bien une recette de Bretonne 😉 Moi j’ai fait l’inverse de ton parcours : je suis née en Bretagne (ok ça se discute à Nantes), je suis partie en région Parisienne, puis maintenant la Suisse. Que faisais-tu à Vevey? Tu t’y es plus?

    • Eh non je n’y suis plus. J’ai définitivement posé mes valises en Bretagne 😉 A l’époque j’étais étudiante en Suisse, très loin des fourneaux et de la cuisine 😀 J’y reviens au moins 2 fois par année car ma famille habite toujours là bas, donc, prochaine fois que je passe en Suisse, il faudra qu’on aille se boire un verre toutes les deux 🙂

  2. Ayant eu l’occasion de testé ce produit qui m’a été offert lors d’un concours, je peux vous dire que c’est un vrai régal !

Laisser un commentaire