Vis ma vie de multipotentialiste

Vis ma vie de multipotentialiste

Depuis toute petite, je me suis intéressée à de nombreux métiers : professeur, pianiste, chanteuse, chef d’entreprise, écrivaine, biologiste, et j’en passe ! Je n’ai jamais, contrairement à mes camardes, su quelle voie choisir. J’enviais ceux qui savaient exactement quelles études ils allaient faire pour accéder au métier qu’ils avaient choisi. Je m’intéressais à trop de choses. J’avais envie de toute tester. Dans mes loisirs c’était la même chose ! J’entreprenais tout le temps plein de projets, j’étais curieuse de toutes les activités que je découvrais. J’ai toujours eu envie d’apprendre, c’est comme une soif insatiable, un besoin permanent de découvrir de nouvelles choses.

Mon entourage m’a toujours trouvée infatigable. Encore un nouveau projet ? Mais tu ne t’arrêtes jamais ? Où trouves tu l’énergie pour faire tout ça ? Le vérité c’est que j’ai besoin de toutes ces activités. C’est elles qui me procurent de l’énergie et non pas le contraire. Je veux pouvoir faire tout ce que je veux, sans devoir choisir.

  • Je vois une amie qui fait du tricot => J’ai envie de tester.
  • Un collègue me parle d’un nouveau sport combinant plusieurs disciplines => où puis-je aller m’inscrire ?

En même temps que le plaisir que cela me procurait, ça a toujours été une grosse source de frustration car je voyais bien que je ne rentrais pas dans le moule de la société. Je me suis toujours posée beaucoup de questions. Je me disais que quelque chose n’allait pas chez moi. Pourquoi je n’arrivais pas à me décider comme tout le monde ? A choisir un métier et m’y tenir ? Me limiter à une seule activité extra-professionnelle ? J’avais l’impression de toujours commencer plein de projets sans jamais les finir et je me sentais coupable, j’avais l’impression de ne rien accomplir dans ma vie.

multipotentialiste

La simple pensée de devoir choisir un seul métier  me déprimait. Je voulais pouvoir être et faire plusieurs chose à la fois. Je voulais pouvoir m’adonner à une passion pendant un certain temps et quand j’en étais rassasiée, pouvoir la ranger dans un coin de ma tête, commencer autre chose et y retourner plus tard quand l’envie reviendrait. Sauf que je voyais bien que j’étais seule à fonctionner comme ça donc forcément quelque chose clochait chez moi ! Du coup, j’ai vogué d’études en études, à la recherche du métier idéal, mais celui-ci ne m’est jamais apparu : J’ai fait lettres, informatique, maths, gestion, commerce… toujours aucune étincelle. Dans chacune de ces études, dans chaque métier, une chose me plaisait, mais de là à ne faire que ça, quelle tristesse pour mon âme, je me sentais prisonnière. Aussitôt que j’avais maîtrisé un domaine, j’avais envie de passer à autre chose. Je n’ai jamais osé l’avouer à qui que ce soit car j’avais honte d’être comme ça : indécise, éparpillée.

Et puis l’année dernière j’ai vu la conférence TED d’Emilie Wapnick et ça a été une révélation. Vous ne pouvez pas imaginer le soulagement que j’ai ressenti à entendre une autre personne décrire exactement ce que j’étais, ce que je ressentais depuis des années. J’ai enfin pu mettre des mots sur ce que j’étais.

Multipotentialiste. 

Mais qu’est ce que c’est que ce nom bizarre ?

Derrière ce mot se cachent des personnes qui comme moi s’intéressent à beaucoup de choses. Des personnes qui n’arrivent pas à choisir un seul métier car ils n’ont pas envie de renoncer à tous les autres. Des personnes qui en dehors de leur vie professionnelle pratiquent deux, trois voire quatre autres activités qui leur prennent du temps. Des personnes qui ont une grande soif d’apprendre, qui aiment commencer des nouveaux projets, qui sont stimulés par l’excitation de la découverte et de l’apprentissage, qui vont se concentrer à fond sur un sujet pendant un certain temps puis passer à autre chose. Des personnes qui ont mille idées à la minute, qui se lancent dans une multitude de projets en même temps. Un multipotentialiste aime apprendre juste pour le plaisir et ne ressent pas forcément le besoin d’en faire son métier.

Mais tout n’est pas rose car un multipotentialiste c’est aussi :

  • …avoir envie de faire tellement de choses au point d’être bloqué car on ne sait pas par où commencer et qu’on a peur de consacrer du temps à une activité et de délaisser les autres.
  • …être victime du syndrome de l’imposteur, c’est à dire avoir l’impression que nous ne sommes pas légitimes, que nos accomplissements sont moindres.
  • …être mal à l’aise dans une société ou peu de gens comprennent notre besoin de changer de métier / faire plusieurs activités.
  • …être incapable de rester dans un métier une fois la découverte finie et le sujet maîtrisé.

Je suis partie à la quête de ces autres multipotentialistes et c’est un vrai bonheur aujourd’hui de réaliser que je ne suis pas seule à fonctionner ainsi, et surtout de me dire que c’est ok d’être comme ça ! Ils sont nombreux à vivre de leurs multiples passions et donc ça me conforte dans mon idée d’avoir plusieurs métiers. C’est génial de pouvoir enfin comprendre et s’accepter tel qu’on est et d’arrêter d’essayer de rentrer dans un moule qui n’est pas fait pour soi.

multipotentialiste

C’est une explication assez courte mais il y a tellement de choses à dire sur ce sujet ! Si vous vous êtes reconnus dans cette description et voulez en savoir plus, il y a beaucoup d’articles sur le web. Moi je vous conseille surtout le livre de Barbara Sher, « Refuse To Choose ». Elle a été la première à parler de multipotentialistes mais son livre est en revanche en anglais. D’ailleurs elle utilise le terme « Scanner » et sur le net vous verrez aussi « Slasheur ».

Il existe différentes type de multipotentialistes. Moi je fais partie de ceux qui aiment jongler avec plusieurs projets à la fois. J’en ai besoin. Ça fait partie de moi. J’accepte désormais ma multiplicité, j’accueille avec joie ma pluralité. Mon monde est tellement plus coloré ainsi. J’arrive enfin à visualiser mes objectifs comme des projets à concrétiser et non pas des rêves inatteignables. C’est galvanisant de se sentir ainsi débridé.

Pour le moment, mes multiples projets se résument à mes activités extra-professionnelles. Mais maintenant que je connais ma vraie nature, j’arrête de vouloir trouver le métier parfait car il n’existe pas. Je suis faite pour avoir plusieurs activités professionnelles. En ce moment je m’occupe du commerce export dans mon entreprise. D’ici deux ou trois ans, une fois assez d’expérience accumulée, j’aimerais travailler à 80% pour pouvoir enseigner 1 jour par semaine. J’ai toujours voulu être prof mais pas à plein temps. A côté de ça, j’écris car je rêve depuis toujours de publier des livres et j’aimerais concrétiser ce vœu pour 2018. Je continue bien évidemment à développer mon blog et j’aimerais pouvoir travailler avec des marques. Du coup je réfléchis à la création de ma micro entreprise dédiée au blog. Voilà mes projets à horizon 5 ans… et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je suis ravie de pouvoir enfin exprimer et concrétiser mes multiples envies ! Je ne suis pas faite pour être une spécialiste, j’ai envie de vivre dix vies différentes au cours de la mienne. J’adore créer des choses, inventer des nouveaux concepts, faire travailler ma créativité. Et j’aime surtout partager tout ça avec les autres. 🙂

multipotentialiste

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, ce blog initialement dédié à ma passion pour la cuisine s’est diversifié. J’y partage désormais aussi ma passion de la course à pied, de la nutrition, le développement personnel et une petite section écriture qui ne demande qu’à être développée. Tout ceci m’a amené à réfléchir à renommer mon blog afin que son nom puisse exprimer toutes ces passions qui m’animent, mon univers tout simplement. Mais après deux ans, j’ai peur que le blog perde aussi un peu de son identité. D’un autre côté, il est suffisamment jeune pour que le changement ait lieu maintenant car plus tard ça serait encore plus compliqué. Et dans ce cas, quel nom ? Multi-Marwa ? Dans la tête d’une multi ? … ? J’avoue que là dessus, je réfléchis encore. Quel est votre avis ?

Maintenant vous savez tout ! Je n’ai donc aucun super-pouvoir comme certains peuvent me le dire parfois. Je suis juste câblée différemment. J’espère que ça vous aide à mieux comprendre mon fonctionnement et la prochaine fois que vous m’entendez parler d’un nouveau projet, plutôt que de réagir avec l’éternel « Encore une activité? », dites moi juste « Génial !!! ». 😉

J’ai erré pendant longtemps, mais j’ai enfin trouvé le chemin vers mon bonheur.  🙂

 

Crédit photos : Pixabay

14 commentaires

  1. Mais oui c’est tellement moi aussi 😉

    • Ça fait du bien d’enfin se l’avoue, le dire haut et fort et l’assumer !!! 🙂

      • je le savais déjà me concernant depuis longtemps. Le plus agaçant ce sont les gens qui ne comprennent pas cette boulimie d’intérêt mais perso ça fait longtemps aussi que je ne m’intéresse plus à ce que les gens pensent de moi

        • Et tu as bien raison ma Fred ! J’avais besoin que quelqu’un m’aide à mettre des mots dessus, maintenant c’est chose faite. « Boulimie d’intérêts » j’adore cette description, c’est exactement ça 🙂

  2. Titre « Suivez les Marwa »

  3. C’est très bien décris! Moi aussi je fais partie du club 🙂

  4. Ton article fait du bien !!!…Je sais ce que je vais pouvoir répondre à ceux qui sous-entendent que je suis instable, que je pars dans tous les sens…. Avant je disais que j’avais la bougeotte, maintenant, je pourrai dire « j’y peux rien, je suis multipotentialiste »… ça claque !!!

  5. Les vies de Marwa 🙂

Laisser un commentaire