Bref, j’ai rejoint la Ruche qui dit Oui !

La Ruche

Plus je cuisine et plus je m’intéresse aux produits que j’utilise. La cuisine m’a vraiment permis de me sensibiliser à l’origine des produits, le processus de fabrication, les pesticides, la saisonnalité, et surtout l’impact écologique et humain des produits que j’achète.

Depuis le début de l’année, j’ai radicalement changé mes habitudes alimentaires pour y intégrer beaucoup de fruits et de légumes. Alors forcément, quand on sait la quantité de pesticides qui sont utilisés, ça donne le vertige ! Si je mange ces aliments c’est pour améliorer ma qualité de vie, pas pour ingurgiter du poison.

Et puis il y avait un autre aspect qui me tenait particulièrement à cœur : Soutenir l’agriculture locale ! Je ne vais pas m’étendre sur la problématique qui secoue le monde agricole aujourd’hui à juste titre. Toute personne doit recevoir une rémunération juste pour le travail qu’elle fournit. Alors certes aujourd’hui on cherche à toujours tout acheter moins cher, mais à quel prix ? Si moi je peux économiser quelques euros sur mes courses mais que derrière la personne qui me fournit ces produits a du mal à joindre les deux bouts à la fin du mois, est-ce que je peux avoir bonne conscience ?

Avec ces deux objectifs en ligne de mire, je suis donc partie à la recherche de la solution idéale. Mon principal problème sont mes horaires. Je pars très tôt au travail et je rentre très tard. Donc les marchés, c’est foutu ! Une AMAP ? J’aimais bien le concept mais je trouvais ça un peu contraignant et je voulais quand même garder la possibilité de choisir mes produits moi-même. Et puis je me suis dit pourquoi pas rejoindre une Ruche ? Je connaissais vaguement le principe car j’en avais déjà entendu parler sur un forum. Je suis donc partie en quête d’informations sur internet pour savoir comment ça fonctionne. Quelques clicks plus tard, me voilà inscrite dans une Ruche à 10 minutes de mon travail (La Ruche de la Bellangerais à Rennes) ! La distribution se fait le mercredi soir de 17h à 19h. J’ai juste à choisir mes produits sur internet, payer et hop ils sont prêts quand j’arrive pour les récupérer à la Ruche.

Avant d’aller plus loin il faudrait peut-être que je vous explique le principe de la Ruche qui dit Oui ! (source : La Ruche qui dit Oui !)

Qu’est-ce qu’une Ruche ?

Une Ruche est une plateforme d’achat en ligne qui permet d’acheter directement de bons produits aux producteurs de la région. C’est un point relais permettant aux producteurs locaux de faire de la vente directe de leurs productions qui ont été cultivées, élevées ou fabriquées à moins de 250 km. On trouve donc de tout : fruits, légumes, viande, pain, confitures… Et en fonction des Ruches, on peut même trouver des produits de beauté, du savon, des fleurs… Par conséquent, quand d’autres se font étrangler par les centrales d’achat des supermarchés, la Ruche permet de rémunérer les producteurs au juste prix car même si le client reste roi, c’est bien le producteur qui fixe ses prix. Il faut néanmoins noter qu’il paye une commission de 10% au responsable de la ruche et 10% pour la société « La ruche qui dit oui ».

ruche

Comment fonctionne une Ruche ?

Chaque Ruche a un responsable de Ruche, en charge des distributions, et qui sera votre principal interlocuteur. Le responsable sélectionne les offres des fournisseurs, et les propose à ses membres. Il met un lieu à disposition pour la distribution ou alors c’est la commune qui met un lieu à la disposition, comme la maison de quartier par exemple ou une salle communale. Il est le garant de la bonne organisation d’une distribution et du développement de l’activité de sa communauté.

Le principe est le suivant : Vous avez accès sur le site de la Ruche aux produits proposés par les agriculteurs. Vous faites votre panier selon les produits qui vous font envie et il faut valider le panier au plus tard lundi minuit pour une distribution des produits mercredi soir. Bien évidemment les jours de validation et de distribution des produits vont varier d’une Ruche à l’autre.

Dois-je payer pour rejoindre une Ruche ? Non, l’inscription à la Ruche est gratuite pour tous.

A quoi cela m’engage de m’inscrire sur le site et de m’affilier à une Ruche ? Vous n’avez aucune obligation. Vous commandez selon vos envies.

Quels types de fournisseurs peuvent fournir une Ruche ? Les Ruches peuvent commercer avec tous les professionnels qui respectent les réglementations instituées dans leur domaine d’activité. Cependant, le but de La Ruche Qui Dit Oui ! est de réduire au maximum le nombre d’intermédiaires entre les producteurs et les consommateurs.

Est-ce que c’est plus cher qu’au supermarché ? Franchement non. Peut être qu’il y aura quelques centimes d’écart sur certains produits, mais on en trouve d’autres même moins chers pour un goût tellement meilleur.

collection-2

Je suis inscrite à la Ruche de la Bellangerais depuis plus d’un mois et j’avoue que j’en suis très contente, pour plusieurs raisons :

  • Je passe moins de temps aux courses puisque j’achète maintenant tous mes fruits et légumes, les œufs, une partie du fromage et de la viande à la Ruche. Je valide ma commande et je n’ai plus qu’à aller la récupérer.
  • Je limite les pertes puisque je commande uniquement ce dont j’ai besoin d’une semaine à l’autre. Par ailleurs, ça m’a même fait des économies sur le budget courses.
  • Je découvre des nouveaux produits que je n’avais pas l’habitude de consommer.
  • Je n’a plus à m’inquiéter de la saisonnalité des fruits et légumes puisque j’achète selon les productions disponibles et qui correspondent à la saison.
  • Je suis ravie d’apporter ma petite contribution à l’agriculture locale.
  • Et surtout, les produits achetés sont vraiment d’une excellente qualité gustative.

Normalement avec tout ça je vous ai donné envie de vous inscrire dans une Ruche ! Il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur le site de la Ruche qui dit Oui !, de regarder quelle est la Ruche la plus proche de chez vous et de vous inscrire ! Ça n’engage à rien et ça vous permettra de voir les produits proposés par la Ruche. Vous pouvez même rejoindre plusieurs Ruches si vous voulez avoir plus de choix.

Bien évidemment je continue à faire une bonne partie des courses en grande surface, cet article n’est pas anti-supermarché hein ! C’est juste que désormais, je vérifie la qualité de tout ce que j’achète, donc les origines et fabrications douteuses, les poulets élevés par milliers en cage, c’est fini !

Et vous ? Avez-vous décidé de manger mieux cette année ? Faites-vous déjà partie d’une Ruche ?

Si vous avez d’autres questions sur le fonctionnement des Ruches, n’hésitez pas. 🙂

14 commentaires

  1. Ben nous ça fait 2 mois que l’on se sert régulièrement dans une ruche te franchement j’adore le concept.
    J’aime surtout beaucoup les viandes et les légumes que l’on peut prendre là bas.

    • Moi aussi ! On vient de commander une gros colis de viande de bœuf, tout est arrivé niquel déjà emballé et étiqueté, et la viande a l’air succulente. On a hâte de goûter.

  2. Juste pour info, car les gens font souvent la confusion, la ruche ce n’est pas un groupement de producteurs ou d’acheteurs, c’est une plateforme d’achat en ligne. Certes le producteur fixe le prix de vente, mais une commission de 20% est prélevée au passage. 10% pour le responsable de la ruche et 10% pour la société « La ruche qui dit oui » (dont une partie sert à rémunérer les actionnaires).
    Ce n’est donc pas non plus de la « vente directe » comme de la vente sur un marché, à la ferme ou via une AMAP.
    Tout ça n’est pas pour dénigrer le principe (ça reste mieux que le supermarché) mais pour clarifier un peu les choses.

    • Merci pour ces infos complémentaires. Je mettrais à jour dans le post 😉

    • Catherine CHEVASSUT

      Juste pour préciser votre info, les producteurs facturent directement leurs acheteurs sur la plateforme en ligne, ils fixent leurs prix eux-mêmes… la plateforme n’est pas un intermédiaire mais un outil et ils paient effectivement des frais de courtages pour l’utiliser (8,35%HT sur leurs ventes HT), tout comme ils paient des frais de courtage à l’animateur de La Ruche locale pour l’organisation des distributions, animation de la communauté, etc (8,35% HT sur le HT aussi)…
      C’est donc de la vente directe…

      • Tout dépend de la définition de la vente directe. Le fait que l’on croise le producteur à l’occasion de la distribution peut en effet le faire penser. Le traitement médiatique de la plateforme, bien souvent incomplet à tendance à induire les gens en erreur, d’où mon message

        Je pense qu’une immense majorité des clients ignorent la présence de la commission, car s’en est bien une (qu’on choisisse de l’appeler frais de courtage ne change rien au principe), le vendeur touche 80% du prix qu’il a fixé. Le fait de fixer ses prix n’entre pas vraiment en compte, si un producteur vend à une biocoop ou une épicerie, il choisit au aussi lui-même son prix.

  3. Je suis inscrite à une ruche moi aussi, c’est vrai que les produits sont de très bonnes qualités ! Je trouve que ça me booste à cuisiner aussi.

  4. Pingback: Mini cocotte de courge d’or – Ca me rend food

  5. Pingback: [Vegan] Salade de lentilles et chou kale – Ca me rend food

  6. Pingback: 3ème anniversaire de la Ruche de la Bellangerais – Ca me rend food

  7. Pingback: [Lundi Express] Coulis de courgettes – Ca me rend food

  8. Pingback: [Express] Bricks de légumes du soleil à la sardine – Ca me rend food

  9. Pingback: Velouté de butternut aux lentilles corail – Ca me rend food

Laisser un commentaire